Hedi Blili

Le Guéridon dans nos intérieurs

Le guéridon fait son grand retour dans nos intérieurs. Appelé autrefois serviteur muet, ce meuble de taille réduite à de nombreux atouts qui correspondent à notre usages actuels.

Il est tout d’abord multifonction. Bout de canapé, table de chevet ou encore support de lampe, le guéridon est un mobilier de proximité voire d’intimité.

Le guéridon pouvant se déplacer facilement, léger et nomade, c’est aussi un fabuleux meuble “gain de place”.
Dans les petits espaces, le guéridon se montre très pratique en servant de table basse. Effectivement, en les multipliant les guéridons peuvent faire office de table basse de façon plus mobile et légère.
Enfin le guéridon peut être un meuble d’appoint ayant une vraie valeur décorative. A l’instar d’un bijou qui finalise une tenue, le guéridon finalisera votre aménagement intérieur.

 

Apparu en France au 17e siècle le guéridon traditionnel était composé d’un plateau rond avec un pied central qui se divise en trois pieds. aujourd’hui les designers abordent ce meuble avec des formes pleines de fantaisie.

 

 

 

 

 

 

Crédits Photo : ateliers-allot.fr

 

Christian André et Pouty * abordent le guéridon à travers des souvenirs de famille, souvenirs d’objets fragiles. Cela explique pourquoi ils optent pour des pieds cylindriques en marbre gage de stabilité. Les autres éléments du guéridon évoquent quant à eux des formes universelles se voulant ludiques. Comme un souvenir de vacances, leur guéridon “Balise” s’inspire du phare de l’île d’ Oléron.

 

Crédits Photo : .poutydesign.com

 

 

Crédits Photo : Patricia Urquiola

 

 

Pour ce qui est du choix des matières, oubliez le guéridon de votre grand-mère,puisque là encore les designers innovent en proposant des guéridons en bio-composite ou en verre.

A côté de ces considérations esthétiques, le guéridon devient de plus en plus pratique et fonctionnel. son pied central peut-être décentré pour glisser son plateau au dessus du canapé.

 

Multifonctions, gains de place et nomade les guéridons s’imposent aujourd’hui comme des pièces incontournables dans nos intérieurs contemporains.

 

* Derrière ce nom d’angelots, voletant sur les toiles de la Renaissance italienne, orthographié à l’anglaise, se cache un couple de designers : Pouty Huault et Christian André. Ensemble depuis 1990, ils développent une pratique au croisement du graphisme, du design et du marketing dans l’alliance des techniques et des plaisirs. Plaisirs de mettre de l’esprit dans la matière, bousculer les codes de la marque au produit. [Source : http://www.poutydesign.com]

Partager cet article