fbpx

Hedi Blili

Le Sapin : une tradition de Noël 

 

Le saviez-vous ?

Selon la tradition occidentale, le sapin de Noël ne doit pas être érigé et décoré avant la veille de Noël, c’est-à-dire le 24 décembre

Il doit aussi être enlevé précisément douze nuits plus tard, pour l’Épiphanie, même si dans les faits, les décorations dans les maisons et les rues sont installées nettement plus tôt et subsistent souvent plus longtemps.

Par ailleurs, dans l’hémisphère Sud, puisque la fête de Noël se déroule en plein été, l’arbre de Noël est différent du sapin décoré. En Nouvelle-Zélande par exemple, c’est le Pohutukawa, un arbre dont les fleurs rouges éclosent pour les fêtes de fin d’année qui représente l’arbre de Noël.

 

Mais d’où vient cette tradition ?

Alors qu’en 354, l’Eglise décida d’instituer la célébration de la naissance de Jésus le 25 décembre pour contrecarrer le culte païen du dieu Soleil ; la première allusion au sapin de Noël a eu lieu au XVIe siècle 

Il paraîtrait que c’est Luther (1483-1546), auteur de la réforme protestante, qui aurait eu cette brillante idée. La légende veut qu’un jour, après une promenade en forêt, Luther ait partagé avec sa famille son idée du sapin de Noël décoré avec des chandelles une étoile brillante à la tête. Pour lui, le ciel devrait être illuminé comme au jour de la naissance du petit Jésus.

Chez les Celtes, chaque mois du calendrier lunaire était associé à un arbre et l’épicéa était déjà l’arbre associé au 24 décembre, jour où l’on fêtait le solstice d’hiver. A cette occasion, l’arbre était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

Les décorations de Noël

Toutefois que serait le sapin de Noël sans ses décorations ?

Dès le XIème siècle, en Allemagne, le sapin était décoré de pommes rouges symbolisant l’arbre du paradis. Cette tradition se répandit dans toute l’Europe du Nord. Des confiseries et des petits gâteaux sont venus s’y ajouter au XVIème siècle.

Cette tradition était aussi connue en Alsace dès le XVIIème siècle et des roses, symbole de la Vierge, étaient utilisées comme décoration. Les premiers sapins illuminés, grâce à des coquilles de noix remplies d’huile, sont apparus à la fin du XVIIème siècle. Quant à l’étoile qui orne le sommet de l’arbre, elle fait naturellement référence à l’étoile de Bethléem qui guida les rois mages.

C’est l’épouse polonaise du roi Louis XV, qui introduisit le sapin décoré au Château de Versailles en 1738.

Pourtant, la tradition de l’arbre de Noël ne se répandra en France qu’après la guerre de 1870, sous l’influence des immigrés d’Alsace-Lorraine. Les boules de Noël auraient été inventées par un artisan verrier de Moselle en 1858. Il eut l’idée de souffler des boules de verre pour remplacer les pommes car l’hiver était si rigoureux qu’il n’y avait plus de fruits pour décorer l’arbre de Noël.  En Allemagne, la tradition veut que l’on décore le sapin avec des bougies allumées, mais ces décorations sont interdites en France à cause des risques d’incendie.

Et vous, quelle décoration préférez-vous pour votre sapin ?

Laisser un commentaire

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email